L’immersion en eau froide (CWI – Cold Water Immersion) consiste à s’immerger dans un bain réfrigéré d’une température de 8 à 12°C pendant un temps qui diffère selon les protocoles, allant d’une minute à une dizaine de minutes.

La température et le temps d’immersion dans l’eau sont les deux facteurs clés pour bénéficier de l’effet thérapeutique du bain froid.
­l’eau est froide + le froid est pénétrant et va aider à contrôler l’inflammation issue d’une charge de travail importante.
­il faudra de temps pour refroidir et réduire l’enflure des tissus endommagés et micro-déchirures dûe à une activité physique intense ou prolongée.

Quand aller dans le bain froid ?
› Entre 2 rencontres sur la même semaine
› Après des charges de travail importantes
› De suite après un match ou dans les 24h au plus tard

  • Idéalement 1h après l’effort maximum

  • 8 à 12 minutes dans l’eau selon les sensations et la température

  • Température programmée entre 8°C et 12°C
    (température < 13,6°C = cryothérapie)

  • Immersion prolongée pour un effet optimal

  • Diminue les douleurs musculaires d’apparition
    retardées (DOMS – courbatures)

  • Immersions fractionnées = bonne alternative si :

      • alternance chaud / froid
      • temps dans l’eau froide ≥ au temps passé
        dans l’eau chaude

      • fini avec le passage dans l’eau froide

Définition : immersion dans un bassin d’eau froide (8°C) puis dans un bassin d’eau chaude (à remous +/- 34°C)

L’objectif : Parvenir à jouer sur les échanges thermiques avec une immersion alternée chaud/froid

Réalisation : 1’30 à chaque fois à répéter 5 à 6 fois.

  • Douche obligatoire avant chaque passage dans le bain froid
  • L’usager ne présente aucune contre-indication médicale :
    – Allergie au froid
    – Syndrome de Raynaud (troubles circulatoires aux extrémités)
    – Plaie non cicatrisée
    – Cryoglobulinémie
  • Séchage énergique en sortant du bain pour stimuler la circulation sanguine